DreamHorse

Un forum créer pour les cavaliers et cavalières, les passionnés de chevaux.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chapitre 1, 2, 3 & 4 de mon histoire inventée qui n'a pas de nom.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Chapitre 1, 2, 3 & 4 de mon histoire inventée qui n'a pas de nom.   Jeu 18 Aoû - 18:38

Chapitre 1

Réveillée par le chant des oiseaux, j'ai le pressentiment que cette journée va être superbe.

Le soleil se leva et une lumière orangée pénétrait dans ma chambre. Il était tôt, et aucun bruit ne parvint de la salle à manger. Je me précipitais donc dans le jardin car pour une fois j’étais la seule réveillée. L'odeur était merveilleuse, la rosée était partout mais déjà l'air commençait à être chaud. Assise sous le porche dans un fauteuil, j'admirais les collines qui s'étendaient devant moi, les arbres, les champs, la campagne.

Puis une voix me fit sortir de ma "zénité", c'était mon père pas encore tout à fait réveillé:

-Salut ma puce, sa fait un bail que tu ne t'es pas réveillée aussi tôt.
-Oui sa c'est certain et d'ailleurs il faut que ça me le fasse plus souvent, j'adore vraiment cette atmosphère, ..... mais maintenant que tu es là, tout es partit!
-Ah ben merci, sa fait toujours plaisir Esmée! .....Aujourd'hui Caroline et ta mère vont faire le tour du village et de la campagne si tu veux te joindre à elles, elles partent vers 10h. ..... Ça va? Tu ne m’as pas l'air d'être en forme?
- Si si je vais très bien, c’est juste que je trouve qu’aujourd’hui va y avoir un truc, je ne sais pas mais ..... je ne me suis pas réveillée a 10h du mat' et je me sens vidée de tout mon esprit....
-C'est peut-être le déménagement, je te rappelle que sa fait déjà une semaine et aussi une semaine de vacances,..... et âpres ça tu ne vas pas revoir tes amies avant un bon mois et..... et puis ici c'est là campagne! En tout cas ta sœur elle, elle est ravie.
-Oui je sais tout ça, en particulier pour ma sœur, elle m'a énervée tout le long du trajet. Je vais me laver, dit à maman que je vais me balader avec elles!
-Mais tu n'as pas déjeuné!!
-Je mangerais plus tard mais là je n’ai pas faim!

De retour de la salle de bain, fraiche comme je ne l'ai jamais été, enfin je crois, je retourne dehors en emportant discrètement un morceau de pain.
Vous devez surement vous demandez pourquoi mon prénom et celui de ma sœur sont si différent, en bien pour moi, c'est mon père qui a choisi ce prénom, et pour ma sœur, et bien c'est ma mère!

Mon jardin était immense ainsi que ma maison, il était garni de fleurs et d'arbres, il faisait le tour de la maison et s'étalait a plus de 1km du porche. Quant à la maison, la cuisine était ouverte sur le salon, et du coté des canapés se trouve une salle de bureau avec une bibliothèque. A l'entré se trouve les toilettes. Lorsque l'on sort du couloir de l'entrée pour se rendre dans la salle à manger qui est aussi notre salon, on trouve a droite un autre couloir ou se trouve la buanderie. On sort de ce couloir et on a, à droite l'escalier qui donne directement accès à ma chambre. Puis en tournant a gauche de l'escalier on a la salle de bain, puis la chambre de mes parents, celle de ma sœur et au fond une chambre d'ami, mais on y a mit un ordinateur et une deuxième télé. Juste en face de cette porte ce trouve un autre toilette. Le porche se trouvant de l'autre coté de la maison, vers le salon.

Même si je regrette mon ancienne maison celle-ci est bien meilleure!

La main de ma petite sœur se posa brutalement sur mon épaule ce qui me fit sursauter au point qu'elle me demandait si je vais bien, alors qu'elle me le fait généralement tous les jours.

-Sava Esmée?
-Oui oui très bien! Qu'est-ce que tu veux?
-Ben il est 10 h on va y aller avec maman!
-Ah, oui c'est vrai, j'arrive, je mets mes chaussure, je chope une veste et je suis là, commencé à partir je vous rejoins.
-Ok mais prend pas "cent ans" pour savoir qu'elle veste tu va mettre!
-T'inquiète pas!
-Ok



Chapitre 2

Le ciel était sans nuages, nous marchions donc en plein soleil dans les 20°C, en effet cette journée va être chaude. Ma sœur préférait commencer la balade par les champs et finir par la ville. Le chemin était fait de terre ce qui n'était pas vraiment confortable car j'avais pris des ballerines, en rapport du temps. De loin on pouvait apercevoir une petite ferme, mais plutôt récente. J'entendis alors un hennissement.

-Esmée, tu as entendu!?dit ma sœur
-Oui Caro, ce bruit est un hennissement.
-Ooooh! Mais qu'est-ce que tu as? Tu aimes pourtant les chevaux! Et puis de la vie près de chez nous c'est cool! Surtout si c'est des chevaux!
-Calmez-vous les filles. Intervint ma mère
-Tu as raison Caroline, je devrais être tres heureuse car on trouve des voisins seulement à environ 700m de chez nous.

Je devais arrêter de penser à des choses qui me détruise le moral, il faut que je me ressaisisse, et prendre cette journée comme une "renaissance"! Mais c'est vraiment difficile, je me suis séparé de mes amies, de ma petite maison, de Prince, ce cheval si merveilleux, celui qui m'a fait rêvé pendant 6 ans,.....J'ai du laisser tout ça pour avoir une grande maison ainsi qu'un jardin magnifique, mais à part ses deux choses, rien ne pouvait me rendre heureuse. J'avais des voisins "moisi", loin de chez moi en plus, une ville qui n'a pas de boutique à tout les coins de rues ...

L'hennissement se rapprochait et d'autres le complétait, la ferme devenait plus visible et je mis du temps à remarquer que cette ferme était un petit centre équestre. De l'autre coté du chemin se trouvait un pré gigantesque avec au moins 8 chevaux qui ruaient, se cabraient, hennissaient, en gros ils s'amusaient. Leur gaieté emplissait mon cœur et un sourire discret se dessinait sur mes lèvres. Je les regardais l'air perplexque et je m’arrêtai lorsque mon regard croisa le sien. Un cheval à l'allure gracieuse, au galop puissant et au crin dans le vent,....

-Magnifique
-Qui y a t-il Esmée, demanda ma mère
- Oh non rien, rien, juste un vieux souvenir de Prince, rien d'autre
- Bon tres bien. Ta sœur veut voir le centre équestre tu viens?
-Euh..... non je préfère rester là....
-D'accord, ......Chérie tu me le dirais si tu avais un problème?
-Oui ne t'inquiète pas maman, allez-y je vous rejoindrais surement.
-Bon maman tu viens j'en ai marre d'attendre!! dit ma sœur d'un ton tres "naturel"
-Oui Caro, j'arrive, et calme-toi un peu!

Je ramenais mon regard vers le cheval lorsque ma mère et ma sœur entrait dans la cour du centre équestre. Toujours au galop, ruant aux appels de jeux de ses compagnons, il était le plus beau des 7 autres même si certains était aussi splendide. Ce cheval, à l'aspect merveilleux, était bai, mais pas un simple bai, un bai éblouissant qui pour moi le démarquait de tout les autres. Il avait 4 balzanes noire de taille moyenne, qui étaient presque toute de la même hauteur. Son œil gauche était entouré de noir et il avait le museau blanc. Le premier mot qui me vint a l'esprit lorsque je l'ai vu, fut "magnifique".

Les autres n'ont pas cette chose qui les différencie vraiment. Parmi eux, un blanc, d'une blancheur incomparable. Un alezan, sans balzane ni marque blanche sur la tête. Un cheval bai qui galopait à vive allure, me paraissait jeune, je crois bien que c'était un poulain d'environ 3 ans, car celui-ci est grand mais pas comme un cheval, bref donc le poulain a une marque blanche ronde sur son front. Un autre noir, un pie alezan, et un gris pommelé.
Ma mère et ma sœur n'étant pas là, j'en profitais pour essayer d'attirer leur attention vers moi, mais j'avais beau siffler, faire des appels de langue,... à part les coups d'œil de certains chevaux, aucun ne paraissait s'intéresser a moi.

Je décidais alors d'aller voir ce fameux centre équestre.

En entrant dans la cour du club, l'atmosphère me parut chaleureuse. A gauche, il y avait une barre en bois porté par des pillées, pour accrocher les chevaux. Plus loin, une salle où une "pancarte" indiquait la sellerie, et derrière elle, le club house. Directement sur la droite le bureau où l'on pouvait voir ma soeur et ma mère. A coté, deux tables avec des chaises et derrière elles, des bans pour observer les personnes qui montent dans la carrière. A coté de la carrière un autre paddock ou y était installé 3 chevaux, un pie bai, un isabelle et un autre noir avec des balzanes blanches. Juste devant le paddock se trouvait une bonne ligné de boxs couvert, le bâtiment fermé par des portes coulissantes. Droit devant moi se trouvait une carrière d'obstacle ou s'entrainaient 3 autres chevaux, un bai au museau blanc, un crème et un pie noir. A droite de la carrière d'obstacle, derrière les box, deux chevaux, un alezan avec sur la tête une ligne blanche déviant sur la gauche et un autre gris souris, qui broutaient paisiblement, tenus par leur cavalière. Quelques gens se baladaient, entrant et sortant des boxs.

Je décidais enfin d'avancer lorsque ma soeur sortit du bureau en sautillant, suivi de ma mère et d’une personne qui devait surement être le directeur du club, elle cria de joie:

-DEMAIN ON MONTE A CHEVAL!!



Oui je sais, le 2ème chapitre est rempli de descriptions! Désoler. Et encore désoler pour les fautes d'orthographes, mais je fais de mon mieux! Wink
Et oui, je sais, c'est long!


Chapitre 3

Allongée dans mon lit je regarde le plafond comme la chose la plus fantastique, mais, non, je pense, je pense encore aux choses de mon "ancienne vie". Rien de tout cela ne veut sortir de ma tête mais tout y rentre, le cheval du pré, le club si chaleureux qui me donne vraiment envie d'y aller, ma sœur plus heureuse que jamais alors que l'on est parti de chez nous, et surtout le fait que demain je monte à cheval. Jamais je n'arriverais à faire sortit tout les souvenirs que j'ai de Prince, et encore moins en une semaine. Mais il faut que je fasse "comme si de rien n'était" sinon je vais devoir le dire à ma mère et là je veux rester seule dans mes problèmes.

La journée que je croyais géniale, et bien, ce n'est que de la misère, aucun bouleversement, rien!

Je regarde le réveil et je suis surprise de le voir afficher 15h13. J'ai donc passé presque 2 heures dans mon chagrin. Je me suis donc dit d'aller me changer les idées sinon j'aurais la tête dans "mon trou de tristesse" pendant les cours, alors je descendis l'escalier pour aller aider mon père à faire le cabanon mais je vis ma mère et ma sœur en train de déballer les affaires d'équitation dans les cartons.

-Coucou Esmée, dit ma mère avec un ton enthousiaste
-Hey
-Tu veux déballer les cartons avec nous?
-Euh...je pensais aller aider papa pour le cabanon, mais oui je veux bien
-Cool, ton carton est à coté du canapé
-Ok
-Maman! J'ai trouvé ta coupe du championnat régional de 1991! Intervint ma sœur
-Ouai, génial, et je me rappelle.....

Je les écoutais parler de leurs souvenirs tout en marchant vers mon carton, lorsque j'arrivais devant le mien je me suis dit que j'aurais du aller voir papa, les souvenirs vont m'envahir.

Je défis la tonne de scotche que j'avais mit en espérant que je n'aurais plus a me servir de mes affaires. J'ouvris le carton et la première chose que j'aperçus fut un morceau les crins de Prince je lui avais arraché pour avoir un souvenir de lui mais je crois que j'en ai trop maintenant. Je me souviens de ce moment, j'étais avec Paci, ma meilleure amie, dans le box de Prince, j'avais trop peur de lui faire mal alors j'y arrivais pas donc Paci ce moquait de moi alors elle venue m'aider, et on lui a arraché la touffe de crin a deux, pendant qu'il mangeait paisiblement son foin, et on riait comme deux gogole.
Trop tard, les larmes me montaient aux yeux. Heureusement ma mère et de ma sœur étaient bien trop préoccupée à rire des histoires de leurs "exploits". Je fini de vider mon carton et je partis ranger mes affaires dans le garage en passant par la porte de la cuisine.

Je ressortis par l'extérieur et partis m'allonger dans un champ d'herbe en face de la maison ou on pouvait m'apercevoir depuis le porche.

Je crois bien que je m'étais endormie dans les souvenirs de Prince lorsque ma sœur m'appela pour aller manger. Je voulais rester là, en plus, l'air commençait à se radoucir. Un léger vent me caressait les joues lorsque je me relevai. Caroline m'attendait sur le porche, surement pour être sur que je vienne, et cette fois je rentrais dans le jardin par le petit portillon.

Apres manger je regardais la télé mais je senti vite que mes paupières devenaient lourde, alors, je partis me coucher et heureusement pour moi car j'eu à peine le temps de me changer que je m’affalai sur le lit, fatigué comme je ne l'ai jamais été, et heureusement car demain, il y aura une grosse journée.





Chapitre 4

-ESMEE, REVEILLE-TOI !!!
-QUOI !!??
-Ben, c'est aujourd'hui qu'on monte à cheval!
-Je me tourne vers le réveil et je vois
-8h03 ! Il est 8h03 !! Mais tu es folle de me réveiller à cette heure là !!
-Ben, non, maman a dit que pour nous familiariser avec le club, les personnes, les chevaux, on y passerait la journée.
-Génial, et toi je pari que tu n’as plus qu’a t’habiller et qu’ensuite tu vas me booster jusqu’à ce qu’on parte ?!
-Exactement !..... Bon descend, ton petit déjeuner est prêt !
-J’y vais….
-Et moi je vais m’habiller.

Lorsque j’eu fini de me préparer, ma sœur et moi descendirent l’escalier…….

-Bon maman tu viens !
-Oui, j’arrive !

Ma sœur préféra prendre la voiture mais de toute façon on avait du s’arrêter devant le petit chemin car la voiture n’y passait pas. Je ne parlais pas, contrairement à ma sœur qui expliquait à ma mère les chevaux qu’elle voulait monter…

On arriva devant le pré et aucun n’y était. Ils devaient être rentrés dans leurs box.

On entra dans la cour, 3 personnes prenaient un café à l’extérieur. Je reconnus le "directeur" un homme assez grand aux cheveux noir et court, il portait une chemise à carreau rentrée dans son jean et il avait des bottes de cow-boy. Il se leva lorsqu’il nous vit. A sa gauche, une femme aux cheveux châtains dont la coupe arrivait jusqu'à son menton était habillée avec un pantalon d’équitation. Une autre dame, avec les cheveux longs, brun, qui les avait attachés en 2 tresses qu’elle mettait devant, portait une chemise à rayures bleues, verticales, avait elle aussi un pantalon d’équitation.

-Bonjour, je suis le directeur du club, mais ça je crois que vous le savez déjà, j’ m’appelle Tom. Tout ce qui est argent c’est moi qu’il faut voir et j’entraine aussi pour les compétitions de CSO et de Cross.

-Salut, moi c’est Emmie, je serais votre professeur, dit la femme aux cheveux court et châtain.
-Et moi, je m’appelle Namie, je suis le palefrenier-soigneur, si vous rencontrez un problème chez un cheval ou autres dites-le moi, dit la femme aux tresses.
- Venez dans le bureau j’ai besoin d’information. Dit Tom
On rentra dans le bureau.
-Alors Caroline, quel âge as-tu et quel galop ?
-J’ai 8 ans et le galop 2
-D’accord et toi Esmée
-13 ans et le galop 4
-Très bien, alors vous allez avec Namie qui va vous montrée les chevaux et nous on reste ici avec votre mère
-Suivez-moi les filles, dit Namie

On marcha jusqu’au box. Tous les chevaux y étaient. Elle nous les montra et nous dit leur prénom.

Donc si je me rappelle bien, le premier box à gauche il y a le cheval blanc qui était dans le pré, il s’appelle Belmo, ensuite l’alezan sans balzanes, nommé Iyou, puis le noir du pré, Delm, ensuite le pie alezan qui s’appelle Alie, ensuite le cheval pour lequel j’ai eu un coup de cœur, s’appelle By-dou, puis le gris pommelé, Méco, ensuite l’isabelle, Nayne, et tout au fond, cette fois à droite, c’est le jeune cheval bai, Enno, avant c’est Out-of le cheval noir aux balzanes blanches, puis le pie bai, Fayda, devant c’est l’autre alezan avec la liste qui dévie a gauche, qui se nomme Quidya, avant c’est le crème Rina, puis Palis le gris souris et enfin tout de suite sur la droite c’est Aube La bai avec le museau blanc.

Les Jument sont Iyou, Delm, Nayne, Fayda, Quidya, Rina et Aube. Les chevaux sont Belmo, Méco, By-dou, Enno et Out-of.

-Mais il n’y a pas le cheval pie noir qui était là hier, vous l’avez vendu ? Demandais-je
-Non, on ne l’a pas vendu, car il n’est pas à nous, sa propriétaire l’amène ici pour le monter dans la carrière
-Ah, ok…….
-Alors, les présentations sont finies ? demanda Tom qui venait d’entré dans les box avec Emmie et ma mère
-Oui, tout est fini, répondit Namie
-Très bien, les filles, choisissez votre monture et on verra si vous pouvez le monter puis on fera un « test » dans la carrière.
-D’accords, dis-je

Directement ma sœur courra en direction d’Aube, pendant que je marchais tranquillement vers By-dou.

-Désolé, Caroline mais Aube est bien trop forte pour un galop 2, dit Tom

Elle alla donc vers Nayne

-Pareil, Caroline

Déterminé, elle s’avança alors vers Belmo

-Lui il sera parfait pour toi Caroline
-Ouaaii, et au fait appelé-moi Caro, c’est plus simple.
-Et moi ?
-Toi Esmée, avec By-dou, oui tu peux, à condition que tu aimes le plein galop pour les balades, non je rigole mais il peut aller très vite, il faudra faire attention de temps en temps !
-Génial!
-Bon, les filles, votre mère a prit un tarif vous permettant d’avoir un cours par jour sauf le Lundi, Mardi, Jeudi et Vendredi, et aussi vous permettant de monter 2 heures par jour avec soit l’autorisation d’Emmie soit la mienne.
-A quelle heure sont les cours ? Demandais-je
-Pour toi, les cours stable sont le Mercredi de 17h00 a 18h00 le Samedi soit de 9h00 à 10h00 soit de 13h00 à 14h00 et le Dimanche de 15h00 à 16h00, et pour Caroli…euh Caro pardon, c’est le Mercredi de 15h00 à 16h00, le Samedi de 14h00 à 15h00 et le Dimanche de 10h00 à 11h00 ou de 16h00 à 17h00, mais si vous voulez montez hors heure stable c’est soit la balade avec quelqu’un de confirmé ou dans la carrière d’obstacle avec quelqu’un qui vous surveille ou quelqu’un qui monte avec vous mais sa à partir du galop 4, désolé Caro….Et pour plus d’infos demandé-moi ! Nous expliquas Emmie
-Bon je vous laisse, à ce soir les filles, au revoir, dit ma mère
-Allez chercher des brosses et préparez les, on vous attend à la carrière dans une demi-heure. Dit Namie

Ils sortirent des box

-Il est beau le mien, hein Esmée ?!
-Oui il est tres beau mais je préfère le mien !

Elle commença à parler a Belmo alors je fis pareil

- Salut By-dou, moi c’est Esmée, la fille du pré hier.

Il tourna sa tête vers moi, alors j’en profitai pour entrer dans son box. Il me regardait alors je lui tendis ma main qu’il renifla puis il me regarda à nouveau d’un air curieux. J’étais assez proche de lui alors je lui caressai l'encolure, puis la tête, et ensuite le corps. Il était doux et pour l’instant il devait m’apprécier car il ne me rejetais pas et ne faisait pas comme si je n’étais pas là.

Je ressorti du box prendre des brosses et commença son pansage pendant qu’il continuait de manger. J’allais chercher ses affaires et le sella et brida sans problème. Son filet était noir et il n’avait pas de muserolle. Sa selle noir et son tapis blanc ainsi que les protections. Belmo lui était en violet et noir et son filet avait une muserolle croisé.

J’appelai ma sœur pour lui dire d’y aller, je pris ma bombe, passa les rênes par dessus la tête de By-dou et l’emmena à la carrière suivi de ma sœur.



Voilà! J'espère qu'ils vous plairont! Sinon, j'accepte les remarques, les critiques constructives, et tout ce qui est positif, avec grand plaisir!


Dernière édition par ninnin31 le Mer 31 Aoû - 10:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Chapitre 1, 2, 3 & 4 de mon histoire inventée qui n'a pas de nom.   Jeu 18 Aoû - 20:08

C'est génial continue j'adore
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Chapitre 1, 2, 3 & 4 de mon histoire inventée qui n'a pas de nom.   Jeu 18 Aoû - 22:16

Super!

Oh t'en fais pas pour la description, comme ça, tu as de quoi faire un livre Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Chapitre 1, 2, 3 & 4 de mon histoire inventée qui n'a pas de nom.   Ven 19 Aoû - 14:47

merci pour vos commentaires! Je vais continuer et vous mettre le 3 et le 4.
Revenir en haut Aller en bas
Leylou.
Admin
Admin
avatar

Messages : 1741
Date d'inscription : 06/08/2011
Age : 21
Localisation : Brest (29)

MessageSujet: Re: Chapitre 1, 2, 3 & 4 de mon histoire inventée qui n'a pas de nom.   Ven 19 Aoû - 14:56

J'adore ! Very Happy

_________________
L'équitation est un sport individuel qui se pratique à deux ! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamhorse.forumgratuit.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Chapitre 1, 2, 3 & 4 de mon histoire inventée qui n'a pas de nom.   Sam 27 Aoû - 14:59

J'adore ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Chapitre 1, 2, 3 & 4 de mon histoire inventée qui n'a pas de nom.   Mer 31 Aoû - 10:08

Merci a tous pour vos commentaires!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Chapitre 1, 2, 3 & 4 de mon histoire inventée qui n'a pas de nom.   Mer 31 Aoû - 14:49

ninnin31 a écrit:
Merci a tous pour vos commentaires!

Bon retour parmi nous Smile j'espère que tout s'est bien passé pour toi!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Chapitre 1, 2, 3 & 4 de mon histoire inventée qui n'a pas de nom.   Mer 31 Aoû - 16:32

J'adore !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chapitre 1, 2, 3 & 4 de mon histoire inventée qui n'a pas de nom.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chapitre 1, 2, 3 & 4 de mon histoire inventée qui n'a pas de nom.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» chapitre 7 le moyen Age
» sensation d'immensité : chapitre 2 : le batiment
» Twilight, chapitre 1 : fascination
» Chapitre, le chat pitre!
» Ma mère et mes rats : Chapitre 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DreamHorse :: Le côté créatif. :: Les fictions & l'écriture.-
Sauter vers: